Accueil > Tourisme Portugal > Faire les présentations du Portugal > Coups de cœur > Villages de Schiste - Villages enchantés

Villages de Schiste - Villages enchantés

Lousã - Portugal

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Déjà nuit tombante, après la visite de Góis (à ne pas manquer) nous arrivons au « Quintal de Além do Ribeiro », une maison de tourisme rurale et notre refuge pendant que nous explorons les Villages de Schiste qui existent au cœur de la montagne de la Lousã.



C’est dans ce but que nous nous levons tôt.

Pendant que nous prenons le petit-déjeuné, madame Maria José, qui nous a fait vraiment sentir comme si nous étions à la maison, nous a dit que « Saint Pierre a décidé de nous jouer un tour ». Après plusieurs journées sous un soleil intense, le ciel est couvert et tombe une petite pluie qui se confond avec de l’humidité mais à vrai dire, nous nous ne souvenons pas d’une autre fois où nous avons autant apprécié de la voir tomber.

L’explication à cela est simple : la brume confère un air presque magique à ces villages de pierre. Il existe une publicité dont la musique parle d’un monde enchanté où il y a des rois, des princesses et des dragons et en arrivant à Cerdeira, le premier village que nous avons avons visité, nous sommes tentés à y croire. En traversant le pont qui fait le virage, entourés par de la végétation avec des tonalités qui vont du vert au rougeâtre, en passant par le marron, nous avons l’impression d’entrer dans une dimension parallèle où pourrait y vivre les Hobits créés par Tolkien. Il n’y a pas de Hobits mais il y a une Allemande qui s’appelle Kirsten qui a fini par rester là pour travailler le bois et António qui a abandonné le conservatoire pour s’installer et cultiver différents types de plantes qui sont ensuite emballées dans de petits sachets sous la marque « Planta do Xisto » (Plante du Schiste).

En passant par le Candal, la route en terre battue nous conduit jusqu’à Talasnal, le village où se trouve le fameux Ti Lena qui ouvre seulement de vendredi à dimanche où il faut réserver et la petite boutique du Talasnico où il y a les délicieux « talasnicos » (spécialité faite avec du miel, des châtaignes et des amandes) et diverses liqueurs irrésistibles. Mais comme nous allions conduire…

Ensuite, nous partons en direction de Casal Novo e Chiqueiro, avant d’arriver à Gondramaz qui bientôt possèdera un restaurant près du nouveau tourisme rural. Nous partons à la rencontre de monsieur Carlos Rodrigues qui taille la pierre depuis presque 30 ans mais qui malheureusement n’avait aucune des célèbres poupées en souvenir. « En fait, ce sont plusieurs années passées au milieu de la poussière de la pierre et les yeux s’en ressentent. Mais, lorsque mon traitement sera achevé, je me remettrai au travail », dit-il en nous invitant à revenir. Presque comme s’il devenait nos pensées.


Il n'y a pas d'événements au calendrier.


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com