Accueil > Informação > Notícias (Press Review) > Portugal (Notícias) > Un Portugais développe une méthode pour détecter le cancer

 Un Portugais développe une méthode pour détecter le cancer

Innovation

mercredi 11 décembre 2013, par Correio da Manhã

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Tiago Rodrigues est chercheur à l’Université de de Cambridge et il a coordonné le développement de la technique innovatrice.


Un chercheur portugais de l’Université de Cambridge a développé une technique de résonnance magnétique qui permet de voir en détail les molécules et quelles cellules cancérigènes utilisent pour produire de l’énergie.

Le travail développé par l’équipe de Tiago Rodrigues se concentre sur la multiplication incontrôlée des cellules qui fait en sorte qu’une tumeur utilise plus de glycose – la principale source d’énergie du corps – que les tissus normaux du corps.

Le grand avantage de ce nouveau recours est le fait de permettre l’obtention d’images hypersensibles et non radioactives de la consommation de la glicose et de son métabolisme en tumeurs.

« La technique que nous développons est relativement simples et agit très rapidement. La glycose circule dans tout le corps en quelques minutes, ainsi nous pouvons obtenir des images de son métabolisme peu de temps après son injection », explique ce scientifique portugais.

Également selon Tiago Rodrigues, “si nous parvenons à prouver que cette technique est fiable et efficace chez les patients oncologiques, elle peut devenir un outil crucial pour détecter plus tôt non seulement la maladie mais aussi sa réponse au traitement, en offrant dans une phase précoce la possibilité de changer de stratégie thérapeutique et de réduire le poids psychologique et physique des malades exposés à ce genre de traitements ».

Le responsable de cette recherche, publié dimanche dans la revue ‘Nature Medicine’, ajoute également que “du point de vue économique, cette technique pourra comporter des bénéfices grâce à la réduction des coûts avec des traitements inefficaces ».

Cette technique a déjà été testée, démontrant être capable de détecter dans une phase extrêmement précoce du traitement les effets de la chimiothérapie sur des rats avec un lymphome.

Correio da Manhã


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com