Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > Tourisme du Portugal : “La plus importante campagne [de promotion (...)

Tourisme du Portugal : “La plus importante campagne [de promotion touristique] faite en faveur du Portugal a été celle de la troika”

mardi 7 avril 2015, par Jornal de Negócios

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Pour la promotion du Portugal, le pari sur la chaîne “online” et les histoires sera la clé. Le tourisme du Portugal refuse ainsi la politique des campagnes menée à bout les années précédentes.






Les campagnes de promotion touristique ne sont pas le chemin à suivre pour promouvoir la destination Portugal. C’est la conviction de Luís Matoso du tourisme du Portugal.
 
"La plus importante campagne [de promotion touristique] faite pour le Portugal a été celle de la troika", a affirmé le responsable lors d’une rencontre avec des hoteliers ce mardi 07 avril, à Lisbonne.

Pendant la présentation du plan de marketing de l’organisme pour 2015, Matoso a défendu que la "communication n’est pertinente si seulement elle est différente ». Au s Portugal, le golf et le surf apparaissent comme les instars.

Il faut éviter les « erreurs du passé » et attirer l’attention des entrepreneurs surt une communication qui repose sur des histoires, sur la chaîne "online" et les relations avec la presse. « C’est un mythe l’histoire de la campagne ».

Pour Luís Matoso, le Portugal ne devra pas prétendre entrer en compétition avec des pays dix fois plus grands que lui. « Le petit chien n’affronte pas le grand chien". Étant donné les altérations dans les habitudes des touristes européens, le focus national ne devra pas passer par le tourisme de luxe.

Le budget du Tourisme du Portugal pour 2015 prévoit 47 millions d’euros pour l’activité de promotion et commercialisation externe, avec des sommes réparties de façon presque similaire. À ce montant, ilfaut ajouter le montant fixé lors du récent protocole entre l’organisme et l’ANA Aeroportos.
 
"Nous économisons cet argent-là [en montrant aux touristes étrangers l’existence du Portugal] et organisons notre maison", a fait appel le responsable du Tourisme du Portugal. Les hôteliers se montrent disposés à se vouer à la cause.

Malgré tout, « il y a encore du chemin à faire pour la stabilisation économique des entreprises", dit Luís Veiga, président de l’Association de l’Hôtelerie du Portugal. Cette semaine, a été publié un rapport de la Commission Européenne qui démontre que 60% des entreprises nationales d’hôtelerie et de restauration se trouvent dans une situation à haut risque de faillite.

por Wilson Ledo

Jornal de Negócios


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com