Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > Sept jeunes renforcent les liens entre "le pays du cœur et du (...)

Sept jeunes renforcent les liens entre "le pays du cœur et du rêve"

vendredi 2 septembre 2016, par Diário de Notícias

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Le principal actionnaire de l’EDP a lancé un programme de bourses pour masters ou doctorats. Des étudiants portugais ont reçu 25 mille euros chacun. L’aventure démarre en septembre.


Depuis l’âge de 13 ans que Romana rêve de la Chine. "Quand je disais aux gens qu’un jour je vivrais en Chine, personne ne me croyait. Alors, au lieu de renoncer à ce rêve, j’ai fait en sorte d’y parvenir. J’ai eu des cours de Mandarin toutes les semaines à la faculté et deux heures de plus à l’Institut Confucius. Ce fut un défi, je ne vais pas dire que ce fut facile. Mais je n’y ai pas renoncé". Romana Almeida, de 21 ans, part aujourd’hui en Chine où elle va étudier pendant les deux prochaines années. Six autres étudiants qui ont remporté la première édition des bourses de la China Three Gorges (CTG), principal actionnaire de l’EDP partent avec elle.

Les élèves des universités de Lisbonne, Porto et Coimbra vont recevoir 25 mille euros pour faire leur master sur le territoire chinois. C’est un programme de bourses qui se réalise pour la première fois et pour lequel l’entreprise a débourser un million d’euros, comme l’a souligné hier lors de la remise des diplômes l’ambassadeur de la Chine au Portugal, Cai Run. Le but de l’entreprise et du Gouvernement, c’est "d’augmenter les échanges entre les deux pays".

Des ambassadeurs "fiers"

Pour la CTG, il s’agit aussi d’une façon de rendre au Portugal la valeur que l’EDP a ajouté à l’entreprise chinoise. « Les deux entreprises vont mieux à présent. L’EDP est plus forte et la CTG plus internationale. L’EDP a permis à la Three Gorges de prendre de l’ampleur du point de vue international et il s’agit d’un secteur significatif des bénéfices pour le groupe”, a souligné le vice-président de l’entreprise au Portugal. Ignacio Herrero a également référé que l’entreprise souhaite miser dans le secteur de l’éducation et de l’échange d’étudiants.

Pour la Secrétaire d’Etat de la Science, Technologie et de l’Enseignement Supérieur, ces protocoles sont une forme de “diversifier l’investissement dans l’éducation ». Aux étudiants, Maria Fernanda Rollo a rappelé "la responsabilité d’être des ambassadeurs académiques, qui respectent la culture et les lois locales" et elle a lancé un appel pour qu’ils "soient aussi fiers d’être des ambassadeurs académiques portugais". Au final, "ils ont de la chance d’avoir cette opportunité".

Diário de Notícias


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com