Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > OCDE : Salaire minimum doit rester “inaltéré” jusqu’à ce qu’il y ait des “signes (...)

OCDE : Salaire minimum doit rester “inaltéré” jusqu'à ce qu'il y ait des “signes clairs de récupération”

mardi 8 juillet 2014, par Lusa

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

L’Organisation pour la Coopération et le Développement Économique (OCDE) considère que le Gouvernement doit maintenir “le montant du salaire minimum inaltéré” jusqu’à ce qu’il y ait des “signes clairs de récupération” du marche du travail, selon un rapport publié aujourd’hui.


Dans le rapport ’Portugal : la consolidation de la reforme structurelle pour l’appui à la croissance et à la compétitivité”, publié aujourd’hui sous la demande du Gouvernement portugais, l’OCDE recommande aux autorités portugaises de « maintenir le montant du salaire minimum inaltéré jusqu’à ce qu’il y ait des signes clairs de récupération du marché du travail ».

Par rapport à la solidarité sociale, l’OCDE considère que la consolidation budgétaire a été faite de façon “relativement équitable” mais elle réfère que l’amélioration au niveau de la distribution du revenu s’est concentre au cours de la période de 2007 à 2009 et que, "depuis lors, elle a peu variée, se maintenant stagnée à un niveau élevé ».

Le document qui actualise un rapport sur l’économie portugaise de 2013 souligne aussi que malgré que les politiques de consolidation budgétaire aient “transféré d’une façon générique la majorité des charges vers les familles à revenu élevé, les simulations suggèrent que le groupe avec moins de revenu a également souffert des pertes significatives au niveau du revenu disponible ».

Lusa


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com