Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > António Costa et le "travail discret" sur le salaire minimum européen

António Costa et le "travail discret" sur le salaire minimum européen

lundi 10 mai 2021, par Diário de Notícias

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

La Présidence Portugaise de l’Union Européenne tentera d’obtenir le consensus entre les 27 États-membres jusqu’à fin juin.


Le premier ministre António Costa a reconnu samedi dernier les obstacles à la concrétisation de la directive sur le salaire minimum européen, mais il a annoncé que la présidence portugaise y travaille "discrètement" et qu’elle tentera d’obtenir des résultats jusqu’à fin juin.

António Costa s’est manifesté suite à une réunion informelle de leaders des 27 États-membres de l’Union Européenne, à Porto, lors d’une conférence de presse conjointe avec le président du Conseil, Charles Michel, et de la Commission, Ursula von der Leyen.

Questionné sur ses intentions de conclure brièvement la proposition de directive européenne sur le salaire minimum, le premier ministre a affirmé que la présidence portugaise du Conseil de l’Union Européenne “est dans une phase de travail discret”. “Nous allons voir si nous obtiendrons de bons résultats à annoncer”.

La méthode adoptée par la présidence portugaise du Conseil de l’Union Européenne, selon António Costa, est déjà bien consolidée : “Peu de déclarations en guise de proclamation, beaucoup de travail fait dans la discrétion et de bons résultats toujours révélés”.

Le leader de l’exécutif portugais a ajouté ensuite que la présidence portugaise agit ainsi avec le Parlement Européen, “concluant déjà toute la législation sur le cadre financier pluriannuel et sur le fond de récupération et résilience".

"La situation concernant la Conférence sur le Futur de l’Europe a été débloquée qui, par ailleurs, sera officiellement ouverte dimanche. Et la loi sur le climat a été conclue”.

Diário de Notícias


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com