Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > Le Parque das Nações est né dans une zone dégradée et il a aujourd’hui les (...)

Le Parque das Nações est né dans une zone dégradée et il a aujourd'hui les maisons les plus recherchées

EXPO98

lundi 21 mai 2018, par Destak

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Le Parque das Nações, à Lisbonne, a surgi comme la “ville imaginaire” qui a fait partie de l’Expo’98, transformant une zone dégradée de la capitale dans une zone moderne, planifiée à partir de zéro, où les maisons sont aujourd’hui les plus recherchées, malgré les prix.


L’Exposition Mondiale de Lisbonne, inaugurée il y a 20 ans, le 22 mai 1998, a été le mobile pour la transformation de la zone orientale de la capitale portugaise, jusqu’alors complètement dégradée, “une poubelle à ciel ouvert” et des usines fermées, dans une nouvelle ville imaginée à partir de zéro.

"Au début, il fallait être un visionnaire pour investir là-bas”, a affirmé à Lusa Ruben Afonso, de l’agence immobilière Era du Parque das Nações, soulignant que les prix “n’étaient pas si chers” à l’époque.

Destak


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com