Accueil > Informação > Notícias (Press Review) > Portugal (Notícias) > Musée de l’Azulejo charme les étrangers

Musée de l'Azulejo charme les étrangers

vendredi 18 mai 2018, par Destak

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Plus de 80% des visiteurs de l’espace sont étrangers, d’après une étude du public des musées réalisée en 2015 par la Direction Générale du Patrimoine Culturel.


Il s’agit d’une première étude réalisée dans 14 musées nationaux – de la responsabilité de la Direction Générale du Patrimoine Culturel, avec des chercheurs universitaires -, dont les résultats globaux ont été publiés en 2016, et qui seront individuellement annoncés à partir de jeudi prochain, au Musée National de l’Azulejo (MNAZ), à Lisbonne.

À Lusa, José Neves, coordinateur scientiphique de l’étude, a indiqué que, dans le profil du Musée National de l’Azulejo, les étrangers ont un grand poids, avec les Français, Brésiliens et Allemands à la tête des visites, dans cet ordre. “Cette étude apporte une nouvelle information sur ce qui ce savait déjà concernant le profil des visiteurs du Musée de l’Azulejo, à savoir 82% étrangers, dans la majorité des femmes et avec un niveau d’études et de qualification professionnelle élevé”, a dit le chercheur du Centre de Recherche et d’Études de Sociologie de l’Intstitut Universitaire de Lisbonne (ISCTE-IUL).

L’étude révèle aussi qu’il y a 55 nationalités qui visitent habituellement le musée, 61% de femmes, avec une qualification scolaire élevée et une activité professionnelle très qualifiée, et une moyenne d’âge de 45 ans, un peu au-dessus de la moyenne pour tous les musées, qui est de 42 ans.

Le Musée National de l’Azulejo a pour mission de recueillir, conserver, étudier et publier des exemplaires représentatifs de l’évolution de la céramique et de l’azulejo au Portugal, permettant l’inventaire, la documentation, la recherche, la classification et la conservation et restauration de la céramique, en particulier de l’azulejo – et intègre aussi la sauvegarde du patrimoine de l’église et d’autres espaces de l’ancien Monastère de la Madre de Deus, où il est installé.

Déjà interviewé sur les raisons d’une si grande attirance des visiteurs étrangers pour cet espace muséologique, José Neves a référé que celles-ci « résident dans le fait du musée être focalisé sur un objet avec des caractéristiques très associées à l’dentité portugaise ».

Destak


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com