Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Monde > Les émigrants portugais vivent plus longtemps que les Suisses

Les émigrants portugais vivent plus longtemps que les Suisses

Démographie

lundi 23 mars 2015, par Destak

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Un démographe de l’université de Genève a dit aujourd’hui à Lusa qu’elle a vérifié que les émigrants portugais en Suisse vivent plus longtemps que les Suisses, d’après une recherche sur l’espérance de vie des migrants.


« Les Portugais résidants en Suisse ont une espérance de vie de 78,9 ans pour les hommes et 82,8 ans pour les femmes en 2000, contre 76,9 ans pour les hommes suisses et 82,5 ans pour les femmes suisses", a dit à l’agence Lusa Jonathan Zufferey, un chercheur du centre de recherche LIVES et auteur de la thèse, "Pourquoi les migrants vivent plus longtemps ?".

D’après Jonathan Zufferey, les communautés portugaise, turque et les citoyens de l’ex-Yougoslavie, révèlent une plus longue longévité en comparaison avec les Suisses. "C’est un paradoxe, vu que les étrangers occupent des positions inférieures sur l’échelle sociale, représentant l’un des principaux indicateurs concernant la mortalité", dit le chercheur.

Selon le démographe, le taux de mortalité des Portugais est 10% inférieur à celui des Suisses âgés de 25 à 79 ans mais il atteint 65% lorsque l’on prend en compte les dimensions sociales.

Jonathan Zufferey a souligné que ce genre de résultat a déjà été observé dans d’autres pays occidentaux comme aux Etats-Unis, où la communauté hispanique a une plus grande espérance de vie, d’après le chercheur.

Pour le démographe, plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène. « Les plus forts migrent et ceux qui sont en moins bonne santé ont tendance à retourner au pays d’origine s’ils ne peuvent pas travailler ou être avec leur famille ».

Zufferey a ajouté que les facteurs culturels et les facteurs acquis pendant le processus de migration influencent aussi sur la longévité, comme le fait d’avoir plus d’ambition et être plus combatif.

L’étude du chercheur a été réalisée à partir de données du recensement de l’année 2000 et des registres de décès de 2000 à 2008. L’étude n’inclut pas les statistiques sur les demandeurs d’asile et les travailleurs clandestins.

Destak


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com