Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > France > La ministre française mise sur des écrivains portugais

La ministre française mise sur des écrivains portugais

vendredi 19 mai 2017

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

La constitution du nouveau Gouvernement d’Emannuel Macron peut ne pas dire grand chose aux Portugais mais il y a un membre du nouvel Executif qui intéresse à la Langue Portugaise et aux écrivains nationaux : Françoise Nyssen. Pourquoi la ministre de la Culture ? Elle est propriétaire d’une maison d’édition Actes Sud et parmi les diverses langues auxquelles elle fait attention lors de ses éditions, se trouve la portugaise.


Sachant que ce n’est pas cette maison d’édition française qui rassemble le plus grand catalogue de représentants de notre littérature, toutefois elle a publié divers romans. C’est le cas du mythique Feliz com Lágrimas (Des gens heureux parmi les larmes) de João de Melo, ou de O Bom Inverno (Le bon hiver) de João Tordo, et aussi Fanny Owen de Agustina Bessa-Luís.

Les auteurs portugais ne connaissent pas personnellement la nouvelle ministre, car les négociations d’achats des droits ont toujours été menées par les éditeurs, comme c’est le cas de la luso-française Alzira Martins, qui est plus liée aux voix nationales référées.

Si l’écrivain João Tordo jusqu’ici méconnaissait le fait que la nouvelle ministre de la Culture française était propriétaire de sa maison d’édition en France, l’Actes Sud, ce n’est pas le cas pour João de Melo. Celui-ci se rappelle bien jadis d’avoir été contacté par l’éditrice pour demander son autorisation pour publier un de ses romans plus connus. Ce ne fut pas à Arles, où la maison d’édition a son siège mais ils se sont retrouvés à mi-chemin et ils ont signé un accord. “Quelques temps après, j’ai reçu le livre au Portugal". La raison pour laquelle il a été choisi pour intégrer le catalogue de la maison d’édition de la nouvelle ministre est aussi curieuse, comme le révèle l’auteur des Azores : “Un lecteur a beaucoup aimé mon roman et a fait pression pour qu’il soit traduit. Lui-même l’a fait, il s’appelait Claude Barousse. Et très bien fait, comme j’ai constaté lorsque je l’ai lu”.

João Tordo est plus perplexe, bien qu’il ait trois livres dans le catalogue : “Il ne savait pas que la nouvelle ministre de la Culture française était la propriétaire de l´Actes Sud." Parmi les auteurs nationaux se trouvent les oeuvres d’Eça de Queiroz, Camilo Castelo Branco, Garcia da Orta, Dom Duarte et Fernanda Botelho.

Beaucoup de titres des autres littératures de la lusophonie ne manquent pas non plus, comme c’est le cas de celle du Mozambique et Cap Vert, comme certains noms très importants du Brésil.

Cette maison d’édition était il y a quelques années une toute petite firme mais en achetant avant son succès mondial les droits de la trilogie de Stieg Larsson, la saga Millenium, elle est devenue l’une des maisons d’édition qui se portent le mieux au niveau financier. Dans son catalogue il y a des auteurs comme le Goncourt 2016, Mathias Enard, et le Nobel Svetlana Alexievich.



PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com