Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > Manteaux suspendus dans les rues de Lisbonne vont vêtir ceux qui en ont (...)

Manteaux suspendus dans les rues de Lisbonne vont vêtir ceux qui en ont besoin

lundi 14 décembre 2015, par Publico

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Une initiative solidaire qui se déroulera mardi est si simples que n’importe qui peut le faire.


“Ce genre d’initiatives est importante pour faire en sorte que les gens réfléchissent et pour qu’ils souhaitent en faire plus ; c’est un éveil de consciences », explique Sílvia Lopes, l’une des créatrices du projet. Il s’appelle Heat the Street et a surgit il y a deux semaines, lorsque Sílvia – consultante de communication, âgée de 33 ans – a vu une photographie dans les réseaux sociaux de deux manteaux suspendus sur deux poteaux, au Canada, et elle a pensé faire de même. D’où la création de la page sur Facebook et un évènement online qui transformera Lisbonne dans un porte-manteau, à la disposition pour ceux qui ont froid.

Créée avec sa collègue Lara Neves, la page de Facebook avait au début “seulement les likes des amis” mais l’idée a grandi depuis. « Beaucoup y adhère parce que c’est une idée si simples et cela montre que c’est si facile d’aider », estime Sílvia, expliquant que n’importe qui peut donner des manteaux qu’on a chez soi et qu’on n’utilise plus. “Ce qui compte, c’est encourager l’esprit solidaire”.

Cet évènement se déroulera mardi, le 15, à partir de 19h00 dans des lieux comme Santos, le Largo de São Paulo ou l’Avenida 24 de Julho. Sílvia Lopes affirme que l’évènement n’est pas seulement destine aux sans-abri mais à toutes les personnes qui ont froid. Elle réfère qu’ “il n’y aura pas de surveillance”, donc cela reste dans “la conscience de chacun” si quelqu’un emporte les manteaux sans en avoir besoin.

La créatrice explique que ce qui +retendu ce n’est pas que les personnes aident juste cette semaine mais qu’elles gardent l’idée que n’importe qui peut développer une incitative de ce genre ». Pour la distribution des manteaux, il suffit d’imprimer les étiquettes qui se trouve sur la pages de Facebook et découper”. L’idée principale, c’est de donner des manteaux mais aussi d’autres vêtements, “comme mettre des gants dans les poches des manteaux, par exemple”, a dit Sílvia.

“Je suis là pour toi. Si tu es dans la rue et que tu as froid, emporte-moi avec toi pour te réchauffer », c’est ce qu’il y a écrit sur les étiquettes.

La consultante de communication qui prétend créer une équipe en janvier pour qu’elle puisse continuer à répéter cet évènement, qui pourra “prendre d’autres mesures”. « Nous avons déjà pense faire une vente aux enchères de manteaux de célébrités dont le montant des ventes serait versé aux institutions de solidarité mais c’est juste une idée ».

Claudia Carvalho Silva

Publico


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com