Accueil > Tourisme Portugal > Faire les présentations du Portugal > Culture > Les Temples

Les Temples

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Des petites chapelles aux grandes cathédrales, les temples racontent l’histoire de l’art et de l’architecture au Portugal. Mais leur beauté est également le reflet de la spiritualité d’un peuple et de son histoire.



Avant même la fondation du pays, les premiers mouvements de reconquête chrétienne permirent la restauration d’importants diocèses, établis durant la présence Suève et wisigothe, et qui existent encore aujourd’hui. Les diocèses de Braga, Porto et Lamego (Nord du Portugal) et de Coimbra (Beiras) en sont des exemples marquants. Lors de la fondation du Royaume du Portugal, l’église joua un rôle déterminant en aidant à renforcer son identité, notamment par les ordres monastiques de Cluny et de Cister.

Outre son rôle évident dans le développement religieux et culturel, son influence marqua aussi fortement l’organisation sociale, politique et économique, aidée en cela par l’épopée des ordres militaires dans leur lutte pour définir les frontières et installer le pouvoir de la noblesse et de la monarchie.

Souvent éclectiques, influencés par l’évolution de différents courants artistiques, la plupart des temples romans sont situés au Nord du Portugal, où la dureté du granit s’harmonise avec leur style dépouillé.

En allant vers le Sud, l’ancienne cathédrale de Coimbra (Beiras) ainsi que la cathédrale de Lisbonne sont deux exemples de ce style, les deux étant des églises-forteresses médiévales.

Le Monastère d’Alcobaça (Vallée du Tage) avec son plan cistercien carré, est un des premiers monuments gothiques, mêmes si la façade a été transformée postérieurement en style baroque.

Il s’agit d’un monument spectaculaire, avec de magnifiques nefs et cloîtres et une étrange cuisine dotée d’énormes cheminées, avec une fontaine où se mélangent les eaux courantes de deux rivières. Elle contraste avec la simplicité de l’église où sont ensevelis Dom Pedro et Dona Inês de Castro, gisant face à face, en attendant le Jugement Dernier, dans des tombes sculptées dans le plus parfait style gothique. Ils ont été les protagonistes d’un amour impossible qui se termina en tragédie, avec l’assassinat d’Inês, ordonné par le père de Dom Pedro.

Le Monastère de Santa Maria da Vitória à Batalha, auquel l’Unesco a attribué le statut de patrimoine mondial, est la réalisation d’un vœu souhaitant une victoire militaire, à une époque où l’indépendance était en jeu. Le complexe travail de la pierre s’est poursuivi du gothique jusqu’à sa version finale, le Manuélin. C’est un endroit où vous devez vous arrêter durant votre séjour au Portugal, afin de visiter l’intérieur de ce monastère, illuminé par de magnifiques vitraux.

Malgré l’existence de très belles églises Renaissance, comme celle de la Chapelle de la Conceição à Tomar (Vallée du Tage), Maniéristes, comme l’église de São Vicente de Fora (Lisbonne), c’est incontestablement le style Baroque et sa transition vers le Rococo qui priment dans la plupart des temples et des autels du Portugal.

C’est dans la région Nord du pays où se trouve la plus grande densité de monuments religieux.

Mais, de Lisbonne à Porto et le Nord du Portugal, de Castelo Branco (Beiras) à Beja (Alentejo), de l’Algarve aux Açores, on ne peut qu’admirer partout la perfection des monuments et la beauté des objets en bois doré, des autels en argent, des sculptures, des originaux panneaux d’azulejos.

Parmi les plusieurs exemples possibles, on s’émerveille du Couvent de Mafra, près de Lisbonne, du Bom Jesus de Braga et de l’église de Nossa Senhora dos Remédios, à Lamego, avec leurs escaliers monumentaux, du Palais Épiscopal de Castelo Branco, des églises des Clérigos et de São Francisco, à Porto, aussi bien que de l’église du Couvent de Conceição, à Beja.

Construite au XXème siècle dans un style néoclassique, la Basilique de Fatima laisse sa magnificence s’effacer face à la modeste chapelle des apparitions qui se situe à proximité, un espace marqué par la foi, où des milliers de pèlerins se retrouvent pour la prière.

Au Portugal, à l’occasion de grandes fêtes religieuses, ces grands rassemblements transforment les petites églises en d’énormes cathédrales de la foi. Le Saint Patron et l’hospitalité proverbiale des Portugais veilleront sur vous pendant votre visite.


Il n'y a pas d'événements au calendrier.


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com