Accueil > Tourisme Portugal > Faire les présentations du Portugal > Découverte > Les Châteaux du Tage

Les Châteaux du Tage

Un voyage d’Almourol à Vila Velha de Ródão

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Voyager par la ligne de la Beira Baixa permet d’apprécier les beaux paysages de la Beira-Tejo sur plus d’une centaine de kilomètres.



D’autant plus, c’est l’opportunité pour une rencontre avec l’histoire, vu qu’au long des diverses périodes, différents châteaux et différentes forteresses ont été construits, pouvant être appréciés à bord du train.

Le voyage au Tage pour voir les châteaux qui défendaient cette zone stratégique débute à Entroncamento, point où les lignes de chemin de fer du Nord et de Beira Baixa (au-delà de celle de l’Est) se séparent.

Le voyage débute en montant le fleuve et la voie bifurque de suite nettement sur la droite, laissant apparaître le Tage en quelques minutes de voyage. C’est alors qu’il faut commencer à faire attention aux fenêtres du côté gauche du train, car une fois laissé en arrière Vila Nova da Barquinha et Tancos, le château d’Almourol ne tarde pas à être aperçu. Situé sur une petite île au milieu du Tage, c’est un des points forts du voyage. Pour le visiter, il est nécessaire de descendre à la halte d’Almourol et marcher jusqu’au bord du fleuve, là où se trouvent des bateliers qui assurent le transport vers le château.

Abrantes, le château suivant, au sommet de la ville qui porte le même nom, bien visible depuis le train, vu que près de Constância la ligne de chemin de fer est passée sur la rive de gauche du Tage. Pour visiter le château, il est possible de prendre un transport routier ou passer le pont et marcher 20 minutes jusqu’au centre ville. Quelques kilomètres plus loin, la ligne de chemin de fer passe à nouveau sur le fleuve pour reprendre la rive de droite, où elle y restera désormais. Après le barrage de Belver, la ville homonyme ne tarde pas à surgir, avec le château médiéval tout en haut.

La petite station de la Barca da Ameira, à quelques kilomètres en amont, perpétue la mémoire des bateliers qui assuraient ici le passage vers l’autre rive, même après l’arrivée des premiers trains, à la fin du XIXème siècle. Éventuellement, il sera possible de trouver un pêcheur qui le mène jusqu’à l’autre rive. Le château d’Ameira se trouve à quatre kilomètres vers le sud.

La réduction et la montée des rives après le nouveau barrage – celui du Fratel – signalent l’approche des portes de Ródão, une formidable ouverture au cœur de la montagne des Talhadas, à travers de laquelle le Tage s’est forgé un passage. La montée du fleuve à cause de la construction de ce barrage a privé le paysage d’un certain dramatisme mais toutefois cela reste une vision extraordinaire.

Un peu auparavant, un observateur attentif distinguera par la fenêtre de gauche, là haut, la tour des Templiers Vila Velha de Ródão. Pour la visiter, descendez à la station et prenez un taxi jusqu’à là-bas. Mais, si vous êtes un apréciateur de la marche à pied, montez jusqu’au lycée (« escola secundária ») et à partir de là suivez les indications d’un chemin à pied de quatre kilomètres qui mène jusqu’à là-bas et ayez d’abord la curiosité de passer près des batteries du XVIIIème et Xième siècle dont les pièces défendaient cette zone du Tage des éventuels envahisseurs. La tour, située juste au-dessus de Vila Velha de Ródão, a été un poste de surveillance des Templiers qui surveillait le fleuve et les mouvements sur l’autre rive. Depuis Ródão, le voyage peut être prolongé jusqu’à Castelo Branco.


Il n'y a pas d'événements au calendrier.


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com