Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Lusophonie > Le Portugal et le Cap Vert établissent des sommets biennaux

Le Portugal et le Cap Vert établissent des sommets biennaux

Visite. Les relations acquièrent une plus grande expression politique

lundi 16 mars 2009, par Diário de Notícias

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

"La relation entre le Portugal e Cap Vert dépasse les niveaux traditionnels entre les États ». Cette affirmation de José Maria Neves a été immédiatement soutenue par José Sócrates qui a souligné le besoin de “renforcer l’expression politique à une relation économique qui se trouve déjà à un haut niveau ».


Ce fut face à cette conviction que les deux chefs du Gouvernement ont approuvé, à la ville de Praia, la réalisation de sommets biennaux entre les deux pays.
La proposition a été faite par José Sócrates qui a souligné le fait que le Cap Vert soit le premier pays africain d’expression portugaise à réaliser régulièrement des sommets avec le Portugal. « Nous désirons une nouvelle expression et une nouvelle ambition au sein de notre agenda politique”, a assuré le premier ministre portugais, soulignant que “sur le plan institutionnel, avec la réalisation qui est déjà très exigent dans les domaines de souveraineté, comme les politiques de Sécurité, Défense et Économie ».
Les deux premiers ministres ont présidé la cérémonie de la signature des sept memorandos d’entente, deux protocoles et un accord – Économie, Justice, Administration Interne, Défense, Technologie, Éducation et Culture -, qui valent 170 millions d’euros.
Parmi les documents signés, se trouvent les projets de coopération technico-militaire et technico-policière. Il a été également convenu de multiplier la ligne de crédit assurée par la Caixa Geral de Depósitos pour financer de nouveaux projets d’infrastructures portuaires.
Un programme de mobilité des professeurs en doctorat sera également mis en place pour qu’ils puissent enseigner à l’Université du Cap Vert. Et, comme le DN avait déjà annoncé, un memorando d’entente a été signé pour la création d’un cluster de coopération qui a pour objectif de coordonner des projets qui sont déjà en cours, spécialement dans le domaine technologique. Le memorando signé prévoit un financement de deux millions d’euros d’ici la fin de l’année. Un financement qui jusqu’à 2011 atteindra les sept millions d’euros.
Ce cluster prévoit, entre autre, stimuler la modernisation administrative du Cap Vert. C’est-à-dire, l’exportation du concept Simplex.

La secrétaire d’État de a Modernisation Administrative, Maria Manuel Leitão Marques souligne l’importance de ce memorando qui va permettre de répliquer au Cap Vert des expériences comme « Empresa na Hora » ou « Governo Electrónico ». Annonçant qu’au Portugal il existe déjà une initiative qui fonctionne bien auprès de la communauté capverdienne qui est "a casa na loja". "À la “Loja do Cidadão” d’ Odivelas, il existe des services de la “Casa do Cidadão” et jusqu’à la fin du mois, nous allons ouvrir un nouveau service d’accueil à Faro."

NUNO SARAIVA

Diário de Notícias


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com