Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Monde > Le Portugais est la 6ème langue de l’économie britannique

 Le Portugais est la 6ème langue de l'économie britannique

mercredi 4 décembre 2013, par Diário de Notícias

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Une étude révèle que la croissance du Brésil représente une opportunité pour les entreprises britanniques, donc le Portugais est important.


Le Portugais est l’une des langues les plus importantes de l’économie britannique. D’après une étude du British Council, institut culturel britannique, les langues étrangères les plus importantes pour son économie les prochaines années seront l’Espagnol, l’Arabe et le Français, le Chinois, le Mandarin, l’Allemand, le Portugais à la sixième place, l’Italien, le Russe, le Turc et le Japonais.

"Au Royaume-Uni, nous devons accepter que parler seulement Anglais n’est pas suffisant dans un monde où le multiculturalisme devient la norme”, d’après le rapport du directeur de stratégie du British Council.

"Sans aucun doute, le Royaume-Uni a besoin e de plus de personnes sachant parler une langue étrangère – pour l’employabilité, le commerce, l’économie et notre vie culturelle”, souligne John Worne.

Actuellement, le Portugais est utilisé comme langue de travail au sein de l’Union Européenne ainsi que l’Organisation des États Ibéro-Américains, l’Union Africaine, sur le Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe, de l’Organisation des États Américains, de la Communauté pour le Développement de l’Afrique Australe e tau sein de l’Union des Nations Sud-Américaines.

L’étude souligne aussi que le Portugal se trouve à la sixième place comme destination touristique la plus visitée par les touristes britanniques en 2011, avec 1,9 millions de visites. L’importance de la langue de Camões est aussi référée á cause du fait d’être la cinquième langue la plus parler sur internet, avec 4% du total.

Pour cette école britannique, un autre des avantages du Portugais est du fait qu’il soit parlé au Brésil, la septième plus grande économie mondiale, avec 55% du PIB total de l’Amérique du Sud.

Cependant, cette étude souligne que le rapport économique entre le Royaume-Uni et les pays lusophones ne s’est pas encore développé, avec le Portugal à la 36ème place comme destination des exportations britanniques, correspondant à 2 mille millions d’euros et le Brésil à la 27ème avec 3 mille millions.

« Le Brésil offre de grandes opportunités notamment dans les secteurs de l’énergie, des services et de la science. Mais au total le commerce bilatéral et le rapport de l’investissement est sous-développé », d’après l’agence pour la économique du gouvernement britannique.

Les opportunités pour les entreprises britanniques au Brésil sont nombreuses mais entrer sur ce marché représente de nombreux défis, y compris les coûts élevés et sa complexité. Actuellement, les compagnies britanniques présentes sur ce marché sont essentiellement dans les secteurs du pétrole et du gaz, des mines et des services financiers. Après les jeux olympiques de 2012 à Londres, la réalisation de cet évènement à Rio de Janeiro en 2016 peut être une opportunité pour les compagnies britanniques.

Une autre des opportunités passe par le renfort de la collaboration dans le domaine scientifique, y compris l’industrie pharmaceutique et l’énergie.

Le Brésil a aussi lancé le programme “Science sans Frontières” qui passe par la collaboration de 10 mille étudiants universitaires dans des institutions britanniques lors ses prochaines années dans le but d’étudier des thèmes de grande importance pour le développement du Brésil. Ce programme devra avoir un impact d’environ 240 millions d’euros au cœur de l’économie du pays.

Le Ministère des Affaires Étrangères britannique a également annoncé son intention d’augmenter de 20% le nombre de diplomates qui parlent Espagnol et Portugais.

Diário de Notícias


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com