Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Lusophonie > Le Gouvernement brésilien veut faire un inventaire des arbres de (...)

Le Gouvernement brésilien veut faire un inventaire des arbres de l'Amazonie

AFP

lundi 28 janvier 2013, par Publico

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Un projet de quatre ira évaluer la biodiversité de la forêt tropicale. Les scientifiques vont également évaluer les zones dégradées et les espèces en voie de disparition.


Le Gouvernement brésilien prépare un inventaire minutieux des arbres d’Amazonie, l’une des plus grandes forêts tropicales de la planète. L’objectif, c’est de faire un relevé de ses richesses et évaluer aussi la qualité des forêts et des zones dégradées, a informé vendredi dernier le Ministère de l’Environnement.

L’inventaire qui durera quatre ans inclue les espèces des arbres de l’Amazonie, ce qui nous permettra d’obtenir un panorama ample de la qualité et des conditions par rapport à ce que l’on sait à propos de cette forêt” et cela permettra d’aider à “améliorer l’implantation de politiques publiques” informe le ministère.

“Nous allons découvrir l’intérieur de la jingle” a dit le directeur du service forestier, António Carlos Hummel. Le dernier inventaire forestier du pays a été réalisé dans les années 1970.

“Ainsi, nous saurons le genre de forêt que nous avons, sa qualité, nous découvrirons de nouvelles espèces et nous en saurons plus sur les espèces en voie de disparition”, affirme la ministre de l’Environnement, Izabella Teixeira, citée par l’Agence gouvernementale Brésil. Les résultats de ces inventaires seront publiés annuellement.

D’août 2011 à juillet 2012, la surface déboisée de l’Amazonie a été de 4656 kilomètres carrés, la moins importante depuis qu’il existe des registres officiels. Cette surface est 27% inférieure par rapport aux 12 mois précédents.

Le Brésil, l’un des plus gros responsables du réchauffement de la planète à cause de la destruction de 80% jusqu’à 2020, lorsque la destruction de la forêt pourra augmenter, indique la Reuters citant un rapport de l’Imazon, une institution brésilienne qui minotaurise le déboisement à travers les images de satellite.

Publico


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com