Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Lusophonie > Le Brésil autorise la construction du troisième plus grand barrage du monde (...)

Le Brésil autorise la construction du troisième plus grand barrage du monde en Amazonie

jeudi 2 juin 2011, par Publico

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

L’Institut Brésilien de l’Environnement et des Ressources Naturelles Renouvelables (Ibama) a autorisé ce mercredi la licence pour la construction du polémique barrage de Belo Monte, en Amazonie, qui sera le troisième plus grand au monde.


La licence pour la construction du barrage hydroélectrique a été attribuée à l’entreprise brésilienne Norte Energia, comme l’a annoncé Ibama lors d’un communiqué. Ce projet ira inonder une zone de près de 500 kilomètres carrés sur les rives du fleuve Xingu, du côté oriental de l’État du Pará, en Amazonie. Cela représente un investissement de près de 12 mille millions d’euros, avec une capacité de 11200 mégawatts d’énergie – deux fois et demi la capacité de tous les barrages du Portugal ou neuf fois la puissance de la centrale thermique de Sines.

Les autorités brésiliennes ont défendu que la construction du barrage est fondamental pour assurer l’approvisionnement d’énergie, mais le projet a été durement critique par des groupes d’écologistes et par les communautés indigènes de la région, vu que cela obligera le déplacement de près de 16 mil personnes, selon les estimations officielles.

Plusieurs personnalités publiques se sont rassemblées ces derniers mois aux protestations contre le barrage, y compris le cinéaste James Cameron, réalisateur d’ “Avatar”, qui s’est déjà déplacé plusieurs fois au Brésil pour soutenir les communautés indigènes.

La Commission Interaméricaine pour les Droits de l’Homme et l’Organisation des États Américains ont même demandé au Brésil de suspendre la construction.

Ricardo Garcia, Isabel Gorjão Santos, avec les agences

Publico


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com