Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Lusophonie > Langue portugaise réduite à de petits noyaux en Guinée Équatoriale – Consul (...)

Langue portugaise réduite à de petits noyaux en Guinée Équatoriale – Consul portugais

lundi 22 mai 2017, par Destak

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Le consul portugais en Guinée Équatoriale a dit aujourd’hui que la langue portugaise se résume à de petits “noyaux” dans ce pays, comme des ministres, diplomates et élèves boursiers au Portugal, et il a estimé “très difficile 1,2 millions de personnes apprendre à parler Portugais”.


“Il y a beaucoup d’intérêt de la part de la population pour parler Portugais, ils aiment et veulent apprendre, mais ce qu’il y a en ce moment ce sont ces noyaux”, a expliqué Manuel Azevedo em entrevista à Lusa.

Pour l’instant, juste “des personnes liées au ministère, principalement des Affaires Étrangères”, “diplomates, quelques entrepreneurs, peu”, et “principalement des élèves avec des bourses au Portugal qui, évidemment, doivent apprendre pour pouvoir parler Portugais”, a expliqué le consul portugais de la Guinée Équatoriale.

Destak


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com