Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > L’OCDE dit que la crise a eu des effets positifs sur la santé au (...)

L'OCDE dit que la crise a eu des effets positifs sur la santé au Portugal

Le Pays a dépensé moins 2,2% lors des premières années de la crise

vendredi 22 novembre 2013, par Correio da Manhã

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

L’Organisation défend que les pays doivent faire en sorte que les systèmes de santé deviennent plus productifs. Le Portugal a dépensé moins 2,2% dans le secteur de la santé de 2009 à 2011, inversant la tendance de l’augmentation moyenne de 2000 à 2009 de 1,8%, révèle le rapport ’Health at a Glance 2013’, de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Économique (OCDE).


Selon l’OCDE, les premières années de la crise économique internationale ont inversé la tendance d’augmentation constante des dépenses avec la santé, avec 11 des 33 pays de l’organisation, qui parviennent à dépenser moins dans ce secteur.

« La dépense totale en santé a chute dans un sur trois pays de l’OCDE de 2009 à 2011, avec ceux qui sont les plus atteints par la crise à être les plus affectés », d’après le rapport publié maintenant.

Pour l’organisation, dont le siège se trouve à Paris, qui rassemble la majorité des pays les plus avances du monde, les indices prouvent l’importance des “pays rendent leurs systèmes de santé plus productifs, efficaces et financièrement correstes ».

La Grèce, le pays le plus affecté par la crise économique, a vu ses dépenses avec la santé diminuer de 11,1% de 2009 à 2011, et l’Irlande a dépensé moins de 6,6% au cours de la même période.

Parmi les secteurs les plus affectés par ce changement au niveau de la tendance de l’augmentation en santé se trouvent le prix des biens médicaux, spécialement en médicaments, des restrictions budgétaires et des coupures dans les dépenses des hôpitaux, dit le rapport qui souligne aussi que plus des trois quart des pays de l’OCDE ont fait des coupures dans les programmes de prévention en 2011 par rapport à 2010 et la moitié a dépensé moins qu’en 2008.

Correio da Manhã


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com