Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Lusophonie > L’enseignement du Portugais au centre du débat à Lisbonne

L'enseignement du Portugais au centre du débat à Lisbonne

La transition doit apprendre avec les erreurs commises par le Gouvernement précédent

mercredi 19 décembre 2007, par O Primeiro de Janeiro

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

António Braga, le secrétaire d’Etat des Communautés Portugaises a insisté sur le fait qu’il faut profiter de la transition de l’Enseignement du Portugais à l’étranger (EPE) vers l’Institut Camões (IC) afin d’éviter les erreurs du passé.


“Il y a de multiples expériences de l’EPE, de multiples résultats et de multiples déséquilibres et c’est une question sur laquelle il est nécessaire de se pencher sérieusement afin de stipuler un modèle d’abordage qui réajuste ce déséquilibre » a dit António Braga. Ce sont les propos qu’hier le titulaire du portefeuille de l’Emigration a tenu avec les journalistes, lors du colloque « Politiques et Pratiques de l’Enseignement du Portugais pour les Communautés Portugaises » qui a lieu à Lisbonne.

Organisé par le Secrétariat d’Etat des Communautés et par le Conseil des Communautés Portugaises (CCP), ce colloque se réalise dans le but de discuter sur la responsabilité de l’Etat, du régime de fonctionnement et recrutement des professeurs de l’EPE, ainsi que du passage de sa tutelle du Ministère de l’Education vers le Ministère des Affaires Etrangères.

Pour le secrétaire d’Etat des Communautés, ces deux jours de réflexion peuvent « apporter des contributions très constructives qui doivent être prises en compte ». António Braga a défini comme principaux défis l’inégalité dans le traitement des élèves de Portugais à l’étranger, l’inégalité au niveau de l’appui au sein de l’Union Européenne et dans le reste du monde ainsi que les défis qui surgissent en Afrique et Amérique Latine.

Le titulaire du portefeuille de l’Emigration a également insisté sur les accords bilatéraux qui ont eu lieu avec certains pays dans le but d’intégrer le Portugais comme langue d’option au niveau des programmes scolaires. Soulignant qu’il ne prétend pas influencer les futures décisions politiques, António Braga a juste précisé que l’EPE doit être adapté au pays où il est enseigné. Il a affirmé : “On ne peut pas approuver une solution identique pour tous les continents et tous les pays”.

Interrogé à propos de la date de transition de l’EPE vers l’Institut Camões, le titulaire du portefeuille de l’Emigration a dit qu’elle se réalisera au cours de l’année 2008.

De son côté, Carlos Pereira, le président du Conseil des Communautés a affirmé que ces deux jours de colloque (qui s’achève aujourd’hui) doivent définir « le genre d’enseignement qu’on souhaite offrir à la communauté portugaise ».

“Ici, ce n’est pas important de discuter à propos de l’importance de la langue portugaise et si elle doit ou non être débattue en tant que langue maternelle ou étrangère. Ce qu’il faut, c’est discuter sur le genre d’enseignement qu’il faut transmettre à nos enfants », a t’il soutenu.

Le colloque « Politiques et Pratiques de l’Enseignement du Portugais pour les Communautés Portugaises » compte sur la participation des coordinateurs de l’enseignement à l’étranger, des conseillers des communautés et des spécialistes.

O Primeiro de Janeiro


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com