Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > France > Inauguration à Vila Nova de Paiva

Inauguration à Vila Nova de Paiva

Le Maire d’Orsay a inauguré la Place de l’Europe

vendredi 5 septembre 2008, par LusoJornal

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Le 12 août, le Maire d’Orsay, David Ros, élu récemment au cours des dernières élections municipales françaises, s’est déplacé jusqu’à Vila Nova de Paiva, une commune dans le district de Viseu avec laquelle Orsay est jumelée, afin de participer à la Journée de l’Emigrant et pour inuagurer la Place de l’Europe dans l’un des rond-poids de cette ville de la région Beira.


“C’est la première fois que je viens au Portugal après mon élection” a dit le Maire d’Orsay au Lusojournal. “Ce jumelage avec Vila Nova de Paiva n’a pas été signé par moi mais je souhaite le maintenir et même le développer”.

Le jumelage entre Vila Nova de Paiva et Orsay a été signé par le Maire sortant aux dernières élections, Marie Hélène Aubry et par l’actuel Maire de Vila Nova de Paiva, Manuel Custódio.

“Cette commune est particulière car elle détient le village le plus brésilien du Pays, Vila Cova, à Coelheira et le village le plus français du Portugal, c’est-à-dire, Queiriga” explique Manuel Custódio. La majorité des habitants de Queiriga ont émigré vers la France, s’installant dans les villes d’Orsay et Les Ulis.

David Ros s’est fait accompagner par son adjoint Ludovic Grousset. Ils sont arrivés à Vila Nova de Paiva, le 12 août matin, et ils ont été reçus au Salon Noble de la Mairie où le livre d’honneur a été signé et où il y a eu un échange d’offrandes entre les deux maires. Ensuite, a eu lieu un déjeuner en plein air au alto de Vila Cova, à Coelheira, et un spectacle de folcklore avec le “rancho” local et avec le “Rancho Folclórico da Casa de Viseu”, à Rio de Janeiro, en digression au Portugal.

Cependant, la Place de l’Europe a été, auparavant, inaugurée par les deux maires et ainsi l’un des rond-points fait désormais allusion au jumelage entre les deux localités.

Quant à la soirée, c’est Quim Barreiros qui a animé la Fête de l’Emigrant, sur la place annexée à la Mairie, en présence de milliers d’étrangers, dont nombreux résident en France.

“Lorsque j’étais enfant, mes parents détenaient le poste téléphonique, donc je sais ce que c’est l’émigration” affirme Manuel Custódio. “Parfois, je devais lire et écrire les lettres échangées entre ceux qui partaient et ceux qui restaient”. Aujourd’hui, il se consacre particulièrement à ses concitoyens qui vivent à l’étranger. Au-delà d’un jumelage avec Orsay, où il s’est rendu l’an dernier, il a signé un autre avec la localité de Duque de Caxias, au Brésil vers où il se déplace également régulièrement. “Je désire conserver un lien étroit avec les gens de la Commune de Vila Nova de Paiva qui vivent à l’étranger. Et je ne le fait pas seulement par obligation. Je le fais aussi car je respecte ceux qui ont dû partir et qui continuent à contribuer à l’économie de cette commune”.

LusoJornal


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com