Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Lusophonie > Ier Festival Lusophone de Théâtre Intimiste

Ier Festival Lusophone de Théâtre Intimiste

L’Angola, le Brésil, le Cap Vert, le Mozambique et le Portugal promettent de grands moments

jeudi 5 février 2009, par Correio da Manhã

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Dix compagnies de Théâtre d’Angola, du Brésil, du Cap Vert, du Mozambique et du Portugal participent, depuis hier et jusqu’à dimanche, au Ier Festival Lusophone de Théâtre Intimiste de Matosinhos, avec un total de 12 spectacles différents


Le festival, qui se réalise dans plusieurs espaces du Ciné Théâtre Constantino Nery, récemment reconstruit et inauguré, compte aussi sur un large programme d’activités qui vont des présentations de livres à des conférences, performances, ateliers de théâtre et concerts.

Le spectacle d’ouverture est « Solo para palavras e sanfona de brinquedo », d’Emannuel Marinho, de l’État brésilien de Mato Grosso do Sul, à 21h30.

Aujourd’hui, la Compagnie Njinga Mbande d’Angola présentera son spectacle « Sobreviver no Tarrafal ».

L’autre spectacle de la journée est « A Visita », une co-production du Centre « Centro de Criatividade de Póvoa de Lanhoso » et du Théâtre « Teatro Invísivel » de Lisbonne, avec un texte et une représentation de Moncho Rodrigues.

Vendredi, ce sera le tour de « Tratado do vão combate », un spectacle de Márcio Januário, de Rio de Janeiro.

Au niveau programme parallèle, aujourd’hui a lieu la présentation du chanteur et compositeur cap verdien Mário Lúcio de Sousa avec la chanteuse brésilienne Ana Capicua, à l’ouverture.

La compagnie de Porto Pé-de-Vento presente samedi le spectacle de théâtre infantile « O sábio ».

La Compagnie Théâtre Foradoeixo, de l’état brésilien de Santa Catarina présente son spectacle « O irmão Gémeo do morto » dans la Salle “Sala de Ensaio do Teatro”, terminant la journée avec l’une des plus remarquables présences au cours de ce festival, la compagnie mozambicaine “Teatro Gungu”, avec la pièce « Homens, fracos e ciumentos », à 23h00.

Dimanche, jour de la fermeture du festival, le programme commence avec « Araújo e Ofélia », une œuvre infantile pour le théâtre de marionnettes de Beto Hinça.

Le spectacle de fermeture, à 21h30, est « Memórias Póstumas de Brás Cubas », une première absolue de la Compagnie de Théâtre Reactor, de Matosinhos, qui anticipe la cérémonie de la remise du Prix de Mérite du Ier Festival Lusophone de Théâtre Intimiste de Matosinhos.

Correio da Manhã


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com