Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Lusophonie > Festival du cinéma brésilien à Paris

Festival du cinéma brésilien à Paris

jeudi 3 mai 2007, par LusoJornal

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Le 9ème Festival du cinéma brésilien de Paris vient de démarrer jusqu’au 8 mai prochain aux cinémas l’Arlequin et le Latina, organisé par l’association Jangada.


Pour sa 9ème édition du Festival, il voit double et propose une nouvelle formule sur deux semaines consécutives, dans deux salles de cinéma distinctes, avec toujours un seul mot d’ordre : la curiosité.

L’exigence du festival est de faire découvrir et partager la culture brésilienne et sa diversité cinématographique. Une sélection foisonnante qui recèle de véritables trésors.

Le film d’ouverture du Festival du cinéma brésilien de Paris annonce la qualité de cette édition avec le très attendu « O Ano em que meus pais saíram de férias », de Cao Hamburger. Il est le premier film brésilien en sélection officielle au Festival de Berlin depuis « Central do Brasil », chef d’oeuvre incontournable qui a eu le succès que l’on connaît en 1998.

Nombreux sont ceux qui prédisent le même destin à ce film événement au scénario fascinant. Cette projection a eu lieu en présence de l’équipe du film.

On peut alors voir : « O cheiro do ralo » d’Heitor Dhalia, comédie grinçante avec un zeste d’humour noir, un bijou de la nouvelle génération du film brésilien. Projection en présence de l’acteur principal, Selton Mello.

‘Zuzu Angel’ de Sérgio Rezende, inspiré de faits réels, il conte le combat d’une mère pour découvrir la vérité sur l’assassinat de son fils, militant de gauche.

« Antónia de Tata Amaral », noires, pauvres, exclues, quatre femmes sont déterminées à faire de leur rêve une réalité : réussir dans l´industrie musicale brésilienne.

Du 25 avril au 1er mai, à l’Arlequin des longs métrages avec plus de 15 films récents, tous inédits en France, en compétition et hors compétition, projetés en présence de leurs réalisateurs, acteurs et producteurs.

Du 2 au 8 mai, Le Latina, Le meilleur
du documentaire brésilien : le Brésil est reconnu dans les festivals internationaux pour la qualité de ses documentaires, le Festival du cinéma brésilien de Paris propose ainsi une sélection de réalisations récentes, innovantes et talentueuses.

L’Arlequin (76 rue de Rennes -75006 Paris)
Le Latina (20 rue du Temple - 75 004 Paris)

LusoJornal


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com