Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Monde > Épave de navire portugais considéré comme “repère” dans l’étude du commerce (...)

Épave de navire portugais considéré comme “repère” dans l'étude du commerce d'esclaves

mardi 2 juin 2015, par Destak

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

La découverte de l’épave d’un navire portugais qui a naufragé au sud de l’Afrique, où plus de 200 prisonniers sont morts noyés, constitue un repère dans l’étude du commerce d’esclaves, a commenté aujourd’hui la Smithsonian Institution des Etats-Unis.


Le naufrage du São José-Paquete d’Afrique, un navire portugais qui a naufragé en 1794 au large de l’actuelle ville du Cap, alors qu’il se dirigeait vers le Brésil sera honoré au cours de deux cérémonies prévues jeudi dans cette ville d‘Afrique du Sud, a commenté l’institution d’Amérique du Nord, lors d’un communiqué.

"Cette découverte est significative parce qu’il n’y a jamais eu de documentation archéologique d’un navire qui a fait naufrage et qui s’est perdu alors qu’il transportait une charge de personnes asservies”, a dit Lonnie G. Bunch, directeur-fondateur du Musée National Smithsonian d’Histoire et de Culture Africaine-Américaine (NMAAHC).

Destak


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com