Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > Entreprise d’émigrant portugais construit le plus grand gratte-ciel de (...)

Entreprise d'émigrant portugais construit le plus grand gratte-ciel de Boston

lundi 21 septembre 2015, par Jornal de Notícias

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

S&F Concrete, d’António Frias, originaire des Azores, est responsable pour toute la partie en ciment de la Millennium Tower, qui va atteindre les 210 mètres de haut.


L’entreprise d’António Frias est en train de construire la plus grande tour bâtie de la ville de Boston, aux Etats-Unis, ces dernières années, la Millennium Tower, avec 60 étages d’appartements de luxe.

L’entreprise du Portugais, la S&F Concrete, est responsable de toute la partie en ciment du gratte-ciel qui lorsqu’il sera prè4s l’année prochaine atteindra les 210 mètres de haut.

Frias, âgé de 75 ans, commémore en ce mois d’octobre le 50ème anniversaire de son entreprise, qui actuellement compte 600 fonctionnaires et est considérée le plus grand constructeur du secteur du ciment dans toute la Nouvelle Angleterre.

Originaire de l’île de Santa Maria, Frias est arrivé aux États-Unis en1955 et il a commencé à travailler dans une usine de chaussures, boulangerie et dans le bâtiment.

Dix ans plus tard, en 1965, il a créé sa propre entreprise avec à peine trois fonctionnaires qui ont commencé à construire des trottoirs, des maisons et des caniveaux en ciment.

De nos jours, il fait partie d’environ 60 chantiers dans les états du Massachusetts, New Hampshire, Connecticut et de Rhode Island, mettant en évidence cette tour à cause de sa taille et du défi qu’elle représente.

Dans un chantier qui implique 500 travailleurs, la tour augmente deux étages par semaine.

"Personne dans la ville a fait quelque chose comme cela de façon aussi vite”, a dit le président de l’entreprise responsable du consortium.

Contrairement à d’autres bâtiments où toute la structure est faite en fer, dans cette tour, c’est le ciment d’António Frias, transporté dans des tuyaux de dizaines de mètres à partir du sol, qui forme, la structure.

Pendant que le ciment est encore frais, sont introduits des linteaux en fonte et faits environ 500 trous et fossés où plus tard sont installés l’eau, l’électricité, le gaz et plus encore.

Les employés de la S&F Concrete utilisent de la technologie de pointe avec GPS, pour être sûr que chaque perforation est faite à l’endroit exact.

Ces dernières décennies, l’entreprise de Frias a participe dans la construction du pavillon des Celtics, des Patriots et des dizaines de centres commerciaux, écoles, hôtels et bâtiments résidentiels.

En 2011, António Frias a reçu le prix d’entrepreneur de la COTEC.

Jornal de Notícias

Jornal de Notícias



PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com