Accueil > Tourisme Portugal > Régions du Portugal > Açores > Présentation des Açores > Des maisons à l’abandon

Des maisons à l'abandon

Île des Fleurs - Açores - Portugal

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

C’est entre la Fajãzinha et la Fajã Grande que se trouve le village de la Cuada. L’émigration des années 60 a laissé les maisons à l’abandon. Ceux qui sont restés ont déménagé vers les localités voisines.



Carlos et Teotónia Silva ont eu une vision passionnée, il y a de cela 20 ans déjà. Tout le monde disait qu’ils étaient fous. Mais, ils ont réalisé leur rêve. Peu à peu, le village a gagné son aspect actuel, en conservant les maisons qui portent le nom de leurs anciens propriétaires. Il y a 16 maisons, F1, F2 et une grande, avec six chambres, classifiées aujourd’hui par le Gouvernement Régional des Açores comme le « patrimoine culturel d’intérêt historique, archéologique et paysagiste ». Ici, nous nous perdons dans cet Occident, près de la mer, avec des montagnes et des cascades en arrière plan.

À cinq kilomètres de là, se trouve la Fajã Grande, la ville plus occidentale de l’Europe. Devant nous, il n’existe que l’Amérique. Derrière nous, le « Poço do Bacalhau”. La chute d’eau de plusieurs dizaines de mètres se précipite sur les marches de la ravine pour devenir un nuage dans une lagune. Mais, nous ne pouvons pas vivre que de paysages, nous passons au restaurant de la Zone Balnéaire. Les doses sont si généreuses que si vous choisissez la viande de veau, nous vous conseillons de partager le plat avec quelqu’un. Surtout, si vous avez déjà ouvert l’appétit avec les « lapas locias ». Après avoir reprit des forces, nous partons en direction du nord de l’île. Le soleil se montre timide et ensuite brille de tout son éclat. C’est incroyable comme le climat change, presque de kilomètre en kilomètre. Une fois à la ville de pêcheurs de la « Ponta Delgada » et à l’extrême Nord, le phare d’Albernaz, l’un des plus importants pour les traversées transatlantiques en raison de sa localisation géographique privilégiée. Si vous souhaitez en faire plus, de retour à Fajã Grande, il y a que les chemins pédestres qui sont bien signalés.


Il n'y a pas d'événements au calendrier.


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com