Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Lusophonie > Défaite du Brésil provoque violence dans tout le pays

Défaite du Brésil provoque violence dans tout le pays

Mondial2014

mercredi 9 juillet 2014, par Diário de Notícias

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Plusieurs autocars brulés, des magasins saccagés, des véhicules vandalisés s’accumulent à la « praia de Copacabana ». Le score de l’équipe du Brésil a entrainé le pays vers le chaos. Des dizaines de personnes sont déjà en garde-à-vue. Le Gouvernement renforce la sécurité.


La ville de São Paulo a enregistré diverses attaques à des autocars en début de soirée, dès la fin du jeu entre les équipes du Brésil et de l’Allemagne, qui a eu lieu à Belo Horizonte et qui a fini avec une humiliante défaite de l’équipe « canarinha » (7-1).

L’un des plus graves cas de vandalisme a eu lieu dans un garage dans la zone sud de São Paulo, lorsque huit autocars ont été incendiés.

Certains supporters qui n’ont pas accepté le score ont aussi mis le feu à des véhicules dans deux autres endroits. D’après les contre-rendus de la presse brésilienne au quartier de São Mateus, également dans la zone est, un magasin d’électroménagers a été saccagé et un groupe de personnes a fermé l’avenue en mettant le feu aux poubelles et meubles.

À Belo Horizonte, du moins cinq personnes ont été mises en garde-à-vue. D’après des informations de la police, quatre individus ont été mis en garde-à-vue pour avoir brulé un drapeau du Brésil lors du demi-temps, un acte considéré criminel et un supporter a été mis en arrêt pour avoir désobéi aux autorités. À Savassi, un quartier de Belo Horizonte, point de rencontre lors du Mondial, certains supporters ont tenté de jeter des pavés à la police.

Les mesures de sécurité ont été renforcées sur à Belo Horizonte, Rio de Janeiro et São Paulo, avec une augmentation significative du nombre d’agents de sécurité publique.

Diário de Notícias


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com