Accueil > Tourisme Portugal > Régions du Portugal > Beiras > Visite Beiras : Suggestions > Châteaux du Tage

Châteaux du Tage

Un voyage d’Almourol à Vila Velha de Ródão

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Voyager avec le chemin de fer de la région « Beira Baixa » permet d’apprécier les beaux paysages de la « Beira-Tejo » sur plus d’une centaine de kilomètres. D’autant plus, c’est l’opportunité de faire une rencontre avec l’histoire car ici, au cours des différentes époques, ont été construits des châteaux et des forteresses de différents types, tous visibles à bord du train.



Le voyage sur le Tage pour voir les châteaux qui défendaient ce point stratégique débute à « Entroncamento », localité où les chemins de fer du Nord et de la Beira Baixa (également celui de l’Ouest) se séparent.

Le voyage débute avec la montée du fleuve où la ligne bifurque nettement sur la droite, laissant apparaître le Tage en quelques minutes de voyage. C’est le moment idéal pour se tourner vers le côté droit du train et regarder vers l’extérieur car une fois passé Vila Nova da Barquinha et Tancos, le château d’Almourol ne tarde pas à apparaître. Situé sur un îlot au milieu du Tage, c’est l’un des moments forts du voyage. Pour le visiter, il faut descendre à la gare d’Almourol et marcher au long du fleuve, où il y a des bateliers qui assure le transport vers le château.

Abrantes, le château suivant qui surplombe la ville portant le même nom, est bien visible à partir du train, vu que tout près de Constância, la ligne est passé sur la rive gauche du Tage. Pour visiter le château, il est possible de prendre un autocar ou traverser le pont et marcher 20 minutes jusqu’au centre ville. En quelques kilomètres, la ligne transpose à nouveau le Tage, revenant sur la rive droite, où elle se maintiendra le reste du voyage. Après le Barrage de Belver, la ville portant le même nom ne tarde pas à apparaître avec son château médiéval là haut.

La petite station de la « Barca da Ameira », quelques kilomètres en amont, perpétue la mémoire des bateliers qui assuraient ici le passage vers l’autre rive, même après l’arrivée des premiers trains, à la fin du XIXème siècle. Il est éventuellement possible de trouver un pêcheur qui vous emmène jusqu’à l’autre rive. Le château d’Ameira se trouve à quatre kilomètres vers le sud.

La réduction et la montée de niveau des rives après le nouveau barrage – celui de Fratel – indiquent l’approximation des portes de Ródão, une formidable entrée en pleine montagne des « Talhadas », à travers de laquelle le Tage s’est frayé un passage. La montée du niveau du fleuve en raison de la construction de ce barrage a éliminé un certain drame au paysage mais malgré tout, il offre une vision extraordinaire au visiteur. Un peu avant, un observateur attentif distinguera par la fenêtre gauche, là haut, la tour templier de Vila Velha de Ródão. Pour la visiter, descendez à la gare et prenez un taxi qui vous y conduira. Mais, si vous appréciez la marche à pied, montez jusqu’au lycée et à partir de là suivez les indications d’un chemin pédestre de quatre kilomètres qui vous emmène jusque là-bas et ayez la curiosité de d’abord passer auprès de la « baterias dos séculos » du XVIIIème et XIXème siècle, qui défendaient cette zone du Tage d’éventuelles invasions. La tour, juste au-dessus de Vila Velha de Ródão, a été un poste de guet templier à partir duquel le fleuve et les mouvements sur l’autre rive étaient surveillés. De Ródão, le voyage peut continuer jusqu’à la ville de Castelo Branco.


Il n'y a pas d'événements au calendrier.


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com