Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > Bruxelles veut encore plus de réductions salariales au Portugal

Bruxelles veut encore plus de réductions salariales au Portugal

jeudi 20 février 2014, par Jornal de Notícias

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Aujourd’hui, la Commission Européenne a annoncé que le Portugal a besoin d’une nouvelle réduction salariale de 5% pour garantir l’équilibre entre le taux de chômage et le niveau salarial.


Dans le rapport sur la dixième évaluation régulière du Programme d’Assistance Économique et Financière (PAEF), publié aujourd’hui, la Commission Européenne réfère d’une modération salariale suffisante pour absorber le chômage » et présente des estimations.

D’après les calculs de Bruxelles, "une réduction d’un pour cent du taux de chômage exige une réduction des salaires réels de 2,4%" et "il faut une chute des salaires réels de 5%" pour éliminer la différence entre le taux de chômage actuel et le taux de chômage à partir de laquelle le niveau salarial ne doit pas mener à de nouvelles montées du chômage.

Donc, en pratique, partant du rapport entre le taux de chômage et les salaires, la Commission Européenne défend que, pour atteindre un niveau salarial qui ne provoque pas l’augmentation du chômage, les salaires réels doivent baisser de 5%.

Les experts de Bruxelles soulignent qu’il faut observer les prévisions “avec précaution” et que les calculs “sont très sensibles à l’outil utilisé pour la productivité”.

Dans ce document, la Commission Européenne souligne “une juste mesure sérieuse” depuis 2010 en matière de coûts du travail, qui ont reculé presque de 6% dans le secteur privé de 2010 à 2013.

Cependant, Bruxelles annonce que le Portugal a "une position liquide d’investissement international très négative”, donc “la stabilisation [de la balance courante] peut ne pas être suffisante pour garantir la réduction des vulnérabilités qui sont en rapport avec la position externe » du pays.

En utilisant la position liquide d’investissement international comme un indicateur clé au niveau macro-économique, la Commission considère qu’il faut « une réduction sérieuse » de cet indicateur à court terme.

Jornal de Notícias

Jornal de Notícias



PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com