Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > Bruxelles doute de la croissance du PIB portugais

Bruxelles doute de la croissance du PIB portugais

UE/ Prévisions

mardi 5 novembre 2013, par Diário de Notícias

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

La Commission Européenne (CE) doute de la consistance de la croissance économique au cours du deuxième trimestre et de la durabilité de la croissance de l’emploi. Toutefois, elle maintient les prévisions du Gouvernement et de la « troika » qui annonce une croissance économique de 0,8% l’an prochain.


Lors des prévisions d’automne publiées aujourd’hui par la Commission Européenne, le scénario macroéconomique décidé entre le Gouvernement portugais et la ’troika’ se maintient au cours de la réalisation des dernières évaluations dont le résultat a été annoncé il y a environ un mois et demi.

Ainsi, à Bruxelles, on espère que l’économie portugaise finisse l’année avec une récession de l’ordre de 1,8% du PIB, mais qu’elle reprenne la croissance dès l’na prochain avec une croissance du PIB de 0,8%, suivie d’une nouvelle croissance en 2015 de l’ordre de 1,5% du PIB.

La CE a fait référence au Portugal comme étant un pays qui est sorti de la récession technique lors du deuxième trimestre 2013 et dit que les plus récents indicateurs soutiennent l’idée que l’activité économique va reprendre et commencer à augmenter de façon plus consistante à la fin de l’année. Cependant, elle alerte que la meilleure croissance espérée du PIB enregistré lors du deuxième trimestre se doit à des facteurs qui ne se répéteront pas.

La Commission Européenne doute aussi de la consistance des améliorations au niveau du marché du travail.

D’après les prévisions de Bruxelles, le marché du travail s’est stabilisé au même niveau que les améliorations observées à propos de l’activité économique mais pour la chute estimée du taux de chômage les secteurs qui ont le plus contribué sont le tourisme et l’agriculture.

Pour cela, Bruxelles dit que cette amélioration au niveau du marche du travail “soulève des questions de durabilité ».

Lors des prévisions, Bruxelles dit qu’elle espère encore que le taux de chômage atteigne 17,4% cette année, qu’il atteigne son maximum historique de 17,7% l’an prochain mais baisse en 2015 jusqu’à 17,3%.

par Lusa, texte publié par Paula Mourato

Diário de Notícias


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com