Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Monde > Bourse de 1,5 millions d’euros pour une chercheuse portugaise

Bourse de 1,5 millions d'euros pour une chercheuse portugaise

Science

samedi 13 décembre 2014, par Destak

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

Raquel Oliveira va étudier comment la morphologie des chromosomes influence la division cellulaire.


Raquel Oliveira, chercheuse principale de l’Institut Gulbenkian de Science (IGC), va recevoir une bourse “Starting” (Starting Grant) du Conseil Européen d’Investigation (ERC) d’un montant d’environ 1,5 millions d’euros. Ce financement de cinq ans ira soutenir Raquel Oliveira dans sa recherche sur comment la morphologie des chromosomes influence la division cellulaire.

Au cours de la division des cellules, l’information génétique contenue dans les chromosomes doit être répartie de façon égale dans deux nouvelles cellules qui se sont formées. Si la distribution du matériel génétique est d’une certaine façon perturbée, les cellules peuvent recevoir un nombre anormal de chromosomes. Ces anomalies sont normalement associées à de nombreuses maladies, comme c’est le cas du développement des cancers, maladies génétiques et infertilité. Ce projet de la chercheuse Raquel Oliveira, désormais financié par l’ERC, cherche à mieux comprendre le rôle des chromosomes pendant la division cellulaire.

Avec ce projet, Raquel Oliveira va tenter de comprendre l’un des plus grands mystères de la biologie de la cellule : comment le DNA se compacte en chromosomes lors de la division cellulaire. Raquel va voir aussi comment les anomalies des chromosomes affectent le développement et l’homéostasie des tissus.
« Je n’ai pas de paroles pour décrire comment je me sens heureuse avec ce prix, qui aura un enorme impact dans le développement de mon récent groupe de recherche.

Ce grand financement me donne de la stabilité pour me concentrer dans mon travail, au lieu d’être constamment préoccupée avec le financement, qui est peu dans l’actuel panorama. Cela va me permettre de disséquer des questions fondamentales et défiantes à propos de l’importance des chromosomes lors de la division cellulaire”, affirme la chercheuse, lors d’un communiqué.

Au-delà de Raquel Oliveira, quatre autres chercheurs au Portugal reçoivent des bourses “Starting” de l’ERC, d’un montant moyen de 1.5 à 2 millions d’euros pour des projets de cinq ans.

Destak

1 Message

  • Milles Bravos à Raquel ; Félicitations pour ce grand pas pour l’humanité...! Et félicitations à monsieur Loureiro de nous tenir informés sur ce qui se passe d’important au Portugal , bravo pour votre site et aussi une pensée pour Carlos Carvalho , merci à vous !



PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com