Accueil > Actualités > Actualités Lusophones (Revue de Presse) > Portugal > 1,9 millions de Portugais en situation de pauvreté

 1,9 millions de Portugais en situation de pauvreté

Les difficultés ont atteint leur sommet en 2012

mardi 25 mars 2014, par Correio da Manhã

Toutes les versions de cet article : [français] [Português]

La pauvreté a augmenté et affecte 18,7 pour cent des Portugais. D’après l’Institut de Statistique, la population mineure est la plus atteinte par les difficultés.


Au Portugal, 1,9 millions de personnes vivaient en risque de pauvreté en 2012. C’est-à-dire 18,7% de la population a reçu moins de 409 euros par mois. Le taux est supérieur de 0,8 pour cent par rapport à l’année précédente (17,9%) et c’est le plus élevé depuis 2005, d’après une Enquête aux Conditions de Vie et Rendement publié hier par l’Institut National de Statistique. Par âge, ce sont les mineurs de moins de 18 ans les plus atteints par les difficultés économiques, avec 24,4% des enfants et jeunes qui vivent au Portugal. Les difficultés économiques des plus jeunes, en 2012, ont été supérieures de 2,6 pour cent par rapport au taux enregistré en 2011 (24,4% face à 21,8%).

Au cours de la même période, le risque de pauvreté à l’âge active a été de 18,4%, soit 1,5 pour cent de plus que le taux de 2011 (16,9%). Au contraire, le troisième âge est le moins exposé au risque de pauvreté. Les difficultés économiques ont atteint 14,7% parmi ceux qui ont plus de 65 ans, un taux qui a maintenu en 2012 la tendance décroissante observée depuis 2003. Cette baisse se doit à l’augmentation moyenne des retraites per capita que l’on constate depuis le début du siècle. Concernant la situation professionnelle, 40,2% des chômeurs se trouvaient en risque de pauvreté.

10,5% des personnes employées vivaient aussi avec des difficultés économiques. Au sein de la structure familiale, le foyer qui coure le plus de risque de pauvreté est celui qui est constitué par un couple avec trois enfants ou plus : 40,6% des familles nombreuses ont des difficultés économiques.

À la deuxième position, apparaissent les familles formées par un adulte avec au moins un enfant : en 2012, 33,6% étaient pauvres. Bien plus faible a été le taux obtenu par les couples avec plus de 65 ans, avec des difficultés qui atteignaient 13,5%. Sans les transferts sociaux, comme les retraites ou les allocations familiales, il y aurait 46,9% de la population en risque de pauvreté à propos de la même année.

Correio da Manhã


PortugalVivo

Tous droits réservés (Portugal Vivo®) Ce site ainsi que sa charte graphique sont protégés par un copyright© international qui interdit toutes reproductions mêmes partielles.
La société Portugal Vivo® est habilitée à poursuivre toutes personnes morales ou physiques violant le copyright©
Dans le cadre de la revue de presse, Portugal Vivo utilise des articles ou photos dont il nâ€â„¢est pas lâ€â„¢auteur. Ces éléments restent la propriété de leur auteur. Portugal Vivo cite systématiquement le journal source avec un link vers celui-ci.
Mentions Légales : PORTUGAL VIVO - 102 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - France | SARL au capital de 15.000 ââ€Å¡¬uros - R.C.S. Paris B 441 119 286 | Représentant Légal : Jorge Loureiro | email : net@portugalvivo.com